Les masochistes


""""Les nécroses candides"""" Recueil d'une jeune femme, souvent solitaire.

.

Muse immobilisée,

les liens modèlent son corps,

le faisant gonfler et rougir,

comme le soleil à l'aurore.

Une offrande salvatrice,

la libération des vices.

Le monde autour s'efface, 

sur la peau, leur histoire se trace.

Les colombes sans ailes, 

fuyant par la douleur, le réel.

 

Et ils soigneront leurs plaies , qu'ils s'étaient infligés. Souffrance purificatrice, l'union des chairs, signé du sceau du sang.