La tragédienne


""""Les Nécroses candides""""
Recueil d'une jeune femme, souvent solitaire.

.

Crépite le bois, sous les pas de la frèle séraphine,

la lumière traverse, sa peau cristalline.

Sur son visage, les restes d'un regret,

à jamais figé, son histoire transparait. 

Elle raconte en un seul acte, 

la triste fin de la danseuse écarlate. 

Elle trépassa un soir d'été, 

pour avoir par erreur, un jour aimé.

 

Le rideau une dernière fois se ferma, et la trahison,

tira sa révérence, dans une robe blanche vermeille. 

137 Vues